2 OCTOBRE – 20 OCTOBRE 2019

de Michel Viala

Avec Julia Batinova, Candice Chauvin, Aurélien Gattegno, Jean-Pierre Gos, Christian Gregori, Doris Ittig (image)
Mise en scène Philippe Lüscher. Lumière Rinaldo Del Boca. Photo Anouk Schneider

SYNOPSIS

L’écrivain Michel Viala, décédé il y a six ans, revivra grâce à la création de l’une de ses pièces mythiques : Est-ce que les fous jouent-ils Doux anarchiste et surtout désopilant inventeur d’histoires, l’auteur suisse romand bien connu pour son talent de dialoguiste (L’Invitationde Claude Goretta) nous emmène dans la cave d’un asile psychiatrique, occupée clandestinement par un groupe de déviants pour y faire « du théâtre ». Un jour, ils invitent quelques membres du personnel soignant à assister à une répétition… C’est le début d’un délire très réjouissant, qui offre à sept comédiens le bonheur de plonger dans le monde fantaisiste et libérateur de Michel Viala, sous la direction d’un metteur en scène éclairé, Philippe Lüscher. La pièce avait été créée en 1980 au Théâtre Essaïon à Paris, dans une mise en scène de Pierre-Olivier Scotto.

Philippe Lüscher est aussi comédien et écrivain. Il a dirigé le Théâtre de l’Orangerie après Richard Vachoux, avant de tenir les rênes du Théâtre du Grütli pendant six ans. Actuellement, il dirige la Résidence d’auteurs Maisons Mainou, située à Vandoeuvres.

Production Les Amis musiquethéâtre / Le Chariot

HORAIRES

Mercredi, jeudi, samedi 19h • Vendredi 21h • Dimanche 17h

Relâche lundi & mardi

MICHEL VIALA

Michel Viala nous a quitté le 22 août 2013 à l’âge de 80 ans. Après une formation aux Beaux-Arts de Genève, il fait ses débuts au Théâtre de Poche comme décorateur. Très vite, le directeur de l’époque repère en lui le comédien et l’engage dans de nombreuses pièces, dont Des souris et des hommesde Steinbeck. Après des voyages en Afrique et en Asie, Michel Viala écrit pour la radio et le théâtre. Il devient par la suite scénariste de cinéma et de télévision. La plupart de ses pièces ont été montées. Certaines ont été traduites en plusieurs langues et jouées à l’étranger, notamment en Espagne et en allemagne. Il a collaboré de nombreuses années avec le directeur et metteur en scène François Rochaix. La cinéaste Daniel Calderon lui dédie un film « Michel Viala, le bruit de mon silence ».

 

Michel Viala, un écorché passe
L’auteur genevois était une légende du théâtre suisse. Il laisse une œuvre féroce, attentive aux petites gens. Hommage à un flambeur, par Alexandre Demidoff, Le Temps du 24 août 2013. Lien …